Raphaël Lorand | Fragments d’inconscient d’Anatole H

online :

Published in Revue l’héliotrope #06 “Mettre en scène” – nov. 2011

S’inspirant du cinéma et de la littérature de genre marqué par la métaphysique et l’ anticipation, le travail photographique de Raphaël Lorand s’articule autour de mythologies contemporaines et passées. Il cherche à photographier les rêves, les cauchemars et ainsi délimiter les frontières de l’ inconscient et mêler ordinaire et extraordinaire. Privilégiant les représentations de la peur et du grotesque, il ajoute une dimension énigmatique à son travail. Ce qui nous est montré : l’intrusion de l’imaginaire dans le réel et du réel dans l’imaginaire – agissant alors comme un processus de contamination

www.raphaellorand.com

2009 Base Art, festival du mécénat et de l’ art contemporain, Frejus
2008 Votre prix sera le notre , Galerie des grands bains douches de la Plaine, Marseille,
2008 Sur les traces du futur , biennale européenne d’art contemporain, Nîmes
2007 Exposition collective Courants d’art au château, Domaine de la Roche Jagu, ( commissaire Abgrall Katell )
2006 Bloom , Galerie Room,Gentilly, ( commissaire Hosoki yoshinori )
2000 LPI , sous la culée du pont Alexandre III, Paris, Mois off de la photographie, ( commissaire d’exposition Dominique Soulé) en collaboration avec Nadia Lorand et Jérôme Elies
1999 Psycho série pas sérieuse – Nuit noire-Série noire – projection photographique et montage sonore,au divan du monde, Paris
1999 Ibok, performance au centre d’art contemporain à Fontenay le Comte, ( commissaire Pauline de la Boulaye )
1997 Policula, performance dans la ville, Tokyo
1996 Ils et jeux, projection photographique et performance sonore, le Garage,(Paris), Mois off de la photographie, ( commissaire d’exposition Dominique Soulé)