Alex Beaurain | Illusive prosody

online :

A partir de 2011, Alex Beaurain décide d’observer les points communs de diverses parties du globe, plutôt que les différences, afin de créer et construire son propre univers. “Illusive prosody” vous plonge dans des espaces et des lieux où le temps semble suspendu pour quelques minutes ou pour l’éternité. Des scènes énigmatiques s’entrecroisent et un personnage semble évoluer dans un monde où tout semble réel et à la fois fantastique. Cette série nous amène ici ou là ; nous lâche au milieu de paysages singuliers dans une bulle intemporelle.

 

Musicien et compositeur professionnel depuis plusieurs années, la photographie m’est apparue comme une suite logique pour mettre en images cette fois, mes compositions et mes histoires. Elle est rapidement devenue un support incontournable à la réalisation et à l’extériorisation de mon imaginaire. J’ai commencé la photographie au sein d’une académie d’arts, avec Nicolas Dufranne et François de Herdt. Ayant travaillé avec différents formats d’appareils, je me suis rapidement orienté vers le moyen et le grand format en argentique, aussi bien en noir et blanc qu’en couleur. L’idée de suspension du temps est au centre de ma  démarche et de mes images. La plupart des sujets que je traite me laissent le temps d’organiser les éléments comme je le souhaite dans mon cadre. Je cherche un  juste équilibre entre mise en scène et prise sur le vif afin de susciter le doute chez le spectateur et éveiller un questionnement.

Expositions/projections :

2010 : Série « Instant » Centre culturel de Woluwe-Saint-Pierre, Bruxelles
2011 : Série « Instant » Espai Catalunya Europa, Bruxelles
2012 : Série « Le vacarme du vide » Salle Fabry, Bruxelles
2012 : Série « Le vacarme du vide » Festival Walk#1, Bruxelles
2013 : Série « Voyages urbains » Festival Walk#2, Bruxelles
2015 : Série « Illusive prosody » Tipi Bookshop, Bruxelles