online portfolios / photographers

Chen Han | Brussels posters

 

Han Chen est né en 1990 en Chine.
Après avoir obtenu une licence en photographie en Chine et abordé le design graphique en France, il poursuit ses études en photographie à la Cambre, Bruxelles.

> Read more

Musta Fior | Collages

Ces collages sont issus d’une grande série intitulée “FSRP”. Ils sont réalisés uniquement avec des chutes de papiers qui ont été découpés pour être utilisés à la réalisation de séries de collages plus figuratives. Dans cette série, il n’y a pas de thématiques, il s’agit simplement et seulement de composer des collages spontanés, instinctifs, impulsifs.

> Read more

Arunà Canevascini | Villa Argentina

 

This work is a visual exploration of the relationship I have with my mother, set in our family house in South of Switzerland. 

My mother is an iranian artist. She spent her childhood in Tehran as a secluded child, a condition of isolation which she somehow replicates in her adult life. 

> Read more

Sheung Yiu

(PHOTO)graphy is a conceptual still life project that re-examines the limitation of photographic image to the representation of reality, by treating photographs as surrealistic objects. When an image is printed on a photo paper, the paper acquire the appearance of the photographed subject and the subject obtain the physical quality of a paper sheets. 

> Read more

Baptiste Fichaux | Selected Ambient Works

Si la série Selected Ambient Works offre une juxtaposition d’images issues de différents endroits du monde, s’approcher davantage permet d’appréhender les caractères communs contenus dans ces lieux. Villes au développement récent comme São Paulo ou Berlin, pays de forêt faisant face à son industrialisation avec la Finlande ; l’objectif semble le plus souvent vagabonder dans des zones impersonnelles liées à une architecture fonctionnelle à la croissance anarchique.

> Read more

Lila Khrosrovian | The Spectacle of Nature

The Spectacle Of Nature

Nature has its own unremitting cycle. She needs no settings, no embellishment. But Americans are no ordinary people.
And they did not build such an empire on average representations for satisfactory feelings sake. They hit hard and they went for the extraordinary, the amazing, the incredible. In everything. The amount of adjectives to describes these feelings are as immense as the energy they put in creating such marking settings. 

> Read more

Alex Beaurain | Illusive prosody

A partir de 2011, Alex Beaurain décide d’observer les points communs de diverses parties du globe, plutôt que les différences, afin de créer et construire son propre univers. “Illusive prosody” vous plonge dans des espaces et des lieux où le temps semble suspendu pour quelques minutes ou pour l’éternité. Des scènes énigmatiques s’entrecroisent et un personnage semble évoluer dans un monde où tout semble réel et à la fois fantastique. Cette série nous amène ici ou là ; nous lâche au milieu de paysages singuliers dans une bulle intemporelle.

> Read more

Kristina Syrchikova | Funeral dress

Have you got an idea of being an elderly cancer patient in Russia?

You constantly think, ‘Will the chemotherapy work for this time? Is it worth doing it? Does it make sense to be treated or it is enough? What if you’ll feel yourself unbearable during the chemotherapy and after that?’

> Read more

Maxime Taillez | Frontière

Dans l’imaginaire collectif, le passage de la frontière représente un changement d’univers soudain sinon brutal. Dans un monde globalisé, cela correspond pourtant de moins en moins à la réalité et cela particulièrement dans l’Europe de Schengen.

> Read more

Brest Brest Brest | History & chips

Rémy Poncet et Arnaud Jarsaillon vivent et travaillent respectivement à Paris et Crest (Drôme). Ils forment Brest Brest Brest depuis 2009. La série History & chips voit le jour en septembre 2010. Rémy et Arnaud se trouvent dans la même pièce. Rémy demande à Arnaud ce qu’il pense d’un essai réalisé à partir d’une image du film Un américain à Paris.

> Read more

Chrystel Mukeba | Utopia (Carnet about Detroit)

Octobre 2013, j’ai pris la route pour Détroit.
Je n’avais aucune idée de ce que je voulais y faire; En réalité, j’en savais très peu sur cette ville.
Je ne connaissais de Détroit que la vision des médias : la faillite économique, les bâtiments abandonnés, la pauvreté et la violence. 

> Read more

Sylvie Guillaume | Restes à venir

À la manière d’un journal intime dans lequel le réel et l’imaginaire cohabitent, cette série de photographies retrace un parcours dans ma mémoire d’enfant. A travers les lieux familiers, j’ai souhaité réemprunter les chemins pour en redéfinir les images et dresser le portrait d’un territoire intime revisité.

> Read more